DTU 33.2 Tolérances dimensionnelles du gros œuvre destiné à recevoir des façades rideaux, semi-rideaux ou panneaux

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

DTU 33.2 Tolérances dimensionnelles du gros œuvre destiné à recevoir des façades rideaux, semi-rideaux ou panneaux

Famille 33 - Façades légères

Disponibilité: En stock
27,10 € HT

Prix de cette configuration: 0,00 € HT

Prix de cette configuration: 0,00 € HT

Quantité :    


Nous vous suggérons également :
Lot Façades légères Lot Façades légères
75,00 € HT
Façades rideaux Façades rideaux

De: 16,10 € HT

A: 19,91 € HT

DTU en ligne DTU en ligne
369,00 € HT
Lot DTU en ligne Façades légères Lot DTU en ligne Façades légères
199,00 € HT

Respecter les DTU c’est garantir une mise en œuvre de qualité mais également de sécurité.

Les DTU s’appliquent aux travaux de bâtiment et proposent des clauses types (administratives ou techniques) pour des techniques traditionnelles. Ils représentent ce qui se fait couramment, et les experts d’assurances ou judiciaires s’appuient très fréquemment sur leur contenu.

C’est pourquoi il y a tout à gagner à respecter ces « règles du jeu » !

DTU 33.2 Tolérances dimensionnelles du gros œuvre destiné à recevoir des façades rideaux, semi-rideaux ou panneaux

Tolérances dimensionnelles en construction neuve
Norme expérimentale publiée par l'AFNOR en décembre 1996.
Les observations relatives à la présente norme expérimentale doivent être adressées à l'AFNOR avant le 31 décembre 1999.
A la date de publication du présent document, il existe des travaux européens, au sein du CEN/TC 104/SC 2, traitant du même sujet.
Le présent document spécifie les tolérances admissibles des travaux neufs du gros œuvre en maçonnerie ou en béton destiné à recevoir des façades rideaux, semi rideaux ou panneaux, qui répondent à la norme expérimentale XP P 28-002 (Référence DTU 33.1).
Thésaurus International Technique : bâtiment, façade, rideau, construction, maçonnerie, béton, tolérance de dimension, conditions climatiques.