Règles FA View larger image

Règles FA

Méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en acier

Les textes officiels concernant la réglementation incendie en vigueur actuellement relèvent de l'autorité de plusieurs ministères dont les compétences s'étendent à l'ordre public, aux affaires intérieures, à l'aménagement du territoire, à l'équipement, au logement, à l'industrie, aux conditions du travail et à l'environnement.

Les principaux textes figurent dans les brochures : 1011, « Sécurité contre l'incendie » et 1001, « Installations classées », éditées par l'imprimerie des Journaux Officiels.

From 53.23 € HT

  • Version téléchargeable (fichier PDF)

Find out more

Règles FA - Méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en acier
Annexe : méthodologie de caractérisation des produits de protection)


Norme expérimentale P92-702 décembre 1993

L'état actuel des connaissances, tant du point de vue expérimental que théorique, permet, pour un certain nombre d'éléments de construction métallique, de prévoir leur comportement au feu avec une précision et une sécurité jugées satisfaisantes. Dans les cas particuliers non couverts par le présent document, il importe d'avoir recours aux essais, en conformité avec l'arrêté ministériel du 5 janvier 1959.

Seule est considérée, dans ce texte, l'évaluation par le calcul de la stabilité au feu des éléments de structure. Par éléments de structure, on entend les éléments principaux et secondaires. Les éléments principaux sont ceux dont la ruine totale ou partielle compromet la stabilité exigée d'une construction ou d'un ouvrage sous les charges qui lui sont appliquées.

Un élément est dit secondaire si sa ruine n'a pas d'incidence sur la stabilité du reste de la structure.

Les éléments principaux de structure comprennent habituellement : poutres, poteaux, portiques, systèmes de contreventement, planchers et poutres supports, pannes lorsqu'elles sont prises en compte dans la stabilité globale de la construction en tant que membrures ou montants de poutre au vent.
Sont réputés ne pas faire partie de la structure : les remplissages, cloisons, couvertures et habillages. Ces éléments, en plus de leur fonction architecturale propre, peuvent jouer un rôle protecteur des éléments de structure et être pris en compte comme tels dans la justification de stabilité au feu des éléments de structures. Ces éléments protecteurs doivent être reconnus valables.

En matière de règlement de sécurité contre les risques d'incendie, des textes officiels fixent les règles générales et les dispositions exigentielles à satisfaire pour les constructions.
Ces exigences varient selon la destination et la nature des locaux ou des établissements et leur mode d'occupation. Cette réglementation porte, pour l'instant, sur les domaines suivants :
- les bâtiments d'habitation,
- les établissements recevant du public,
- les immeubles de grande hauteur,
- les installations classées.
Les méthodes d'essais, le programme thermique matérialisant l'action des incendies et les critères permettant de déterminer le degré de stabilité au feu des éléments de construction sont fixés, à cette date, par l'arrêté du Ministère de l'Intérieur du 5 janvier 1959.
Le présent document a pour objet de fixer les méthodes de calcul et de vérification permettant de justifier le degré de stabilité au feu des éléments de construction métallique.
Il est précisé que la vérification de la stabilité au feu d'une structure consiste à déterminer par le calcul, eu égard aux conceptions et dispositions constructives adoptées dans la construction d'une part et aux diverses possibilités d'agression du feu d'autre part, quelle pourrait être l'incidence de la ruine d'un seul élément, d'un sous-ensemble d'éléments sur le degré de stabilité exigé.

On utilisera dans la suite du texte le terme général « d'éléments de structure ».

We use cookies intended to [improve the performance of this site] and [measure traffic to this site] and [offer you advertising tailored to your interests] and [allow you to share content on social networks].[DCS1] [DCS2].
To find out more about our cookies policy click here.

Agree
More info